Les données privées de plus d’un milliard d’utilisateur ont fuité dans le cadre d’une de la plus grande fuite de données jamais révélée. Le 16 octobre 2019, les chercheurs en cyber-sécurité Bob Diachenko et Vinny Troia de Data Viper, ont découvert une base de données de plus de 4TO sur un serveur Google Cloud.

Alors qu’ils parcouraient le web à la recherche de bases de données intéréssantes, ils ont découvert ce serveur contenant la plus grande base de données jamais collectée à ce jour. Elle appartiendrait à People Data Labs, une société de courtage en données.

Capture d’écran du site peopledatalabs.com

Cette société, qui propose à ses visiteurs une base de données gratuite de plus de 7 millions de sociétés en échantillon, propose à ses clients d’obtenir un clic, via leur API, des données à caractère professionnel, « social, démographique » mais aussi les coordonnées de plus de 1,5 milliards d’individus uniques et ce directement sur leur espace d’hébergement.

La base de données découverte appartiendrait à un de leurs clients qui les aurait stockées de manière inappropriée sur un serveur ouvert Google Cloud. Le nom de ce client n’a pas encore été révélé par Google ou par le FBI, en charge de l’enquête.

Le CCPA un RGPD version californienne ?

Le CCPA un RGPD version californienne ?

La nouvelle réglementation pour la protection des données CCPA entre en vigueur le 1er janvier 2020, et les entreprises ont un temps limité pour se pencher sur leurs données utilisateurs et l’usage qu’ils en font. Si elles ne le font pas, elles risquent non seulement...

lire plus
Une commune polonaise sanctionnée pour défaut de PIA

Une commune polonaise sanctionnée pour défaut de PIA

Une commune polonaise sanctionnée pour défaut d’AIPD Le président de la CNIL polonaise a sanctionné une entité publique d’une amende administrative de 40,000 PLN (9300 €) pour non-respect du RGPD. Le maire de la ville n’avait pas fait réaliser d’analyse d’impact à la...

lire plus
RGPD : Amende record en Allemagne de 14,5 millions d’€

RGPD : Amende record en Allemagne de 14,5 millions d’€

RGPD : Amende record en Allemagne de 14,5 millions d’€ Une société immobilière allemande, la Deutsche Wohnen SE, s’est vue infliger une amende de 14,5 millions d’euros au 30 octobre 2019 par la Berlin Data Protection Authority, l’équivalent de la Cnil pour le Land de...

lire plus